En votre (âme et) conscience : Lettre ouverte aux conseillères et aux conseillers du maire Blanchard.

Publié le par cresantignes.info

  

CM du 30 mars 2014 :

Vous souvient-il d'avoir entendu, d'avoir vu et d'avoir fait ??

  

1) Lors de l'élection du maire "le plus âgé des membres présents du CM" (ah bon c'était donc lui !) prit "la présidence de l'assemblée".

Vous souvient-il des  propos qu'il tînt alors ?

Le registre communal des délibérations relate dans le détail cette prise de parole… surprenante :

 "Il a rappelé qu'en application des articles L .2122-4 et L.2122-7  du CGCT.... "

 

BLOG CM02 le maire il a rappelé

 

Surprenant, n'est-il pas ?

 

2) Lors de l'élection des adjoints, sous la présidence cette fois de "M. Dominique Blanchard élu maire",

"Il a été rappelé que les adj…."

"Le président a indiqué qu'…. "

"Il a rappelé qu'..."

 BLOG-CM02-extrait-adjoints.JPG

 

Tout aussi surprenant, n'est-il pas ?

   

Trêve de faux semblants, vous savez toutes et tous, (de même que les personnes présentes ce jour là), que

ces "doctes paroles" n'ont jamais été prononcées !

 

Le "rédacteur" de ce compte rendu grotesque et mensonger (qui est-il ?) a commis, en édulcorant ainsi la réalité de cette séance sacrale (sens 1) "historique", un petit faux manifeste. Dans quel but ? Pure gloriole ? 

 

Je vous invite à écouter sur CRESANTIGNES.INFO, l'enregistrement audio de ce qui a été effectivement dit et surtout… pas dit ce jour là.

[Revivre l'événement : cliquer sur ce lien]

 

3) Tout aussi ridicule est la narration suivante qu'on peut lire aussi dans le registre à la date du 30 mars:

"Chaque conseiller….."

BLOG-CM02-votation.jpg 

Vous avez du avoir bien du mal à vous approcher de la table de vote ;-))

Entre le formalisme absolu décrit dans ce compte rendu hystérique et le gentil foutoir que les spectateurs ont pu observer lors des votes "à la corbeille", un peu de respect pour la démocratie eut été sans doute préférable. Mais bref…. à chacun son style de cravate ;-)) 

 

4) Lorsque ces diverses "menteries" du registre ont été lues en CM le 7 avril, pas un seul d'entre-vous n'a réagi ! Les anciens, n'ont pas bronché, c'est normal, ils ont l'habitude de ce genre de pratiques honteuses. Les nouveaux, eux n'ont certainement pas osé… après le sacre, c'était pour eux, le baptême du feu… et du faux !!

 

 

CM du 07 avril 2014 :

Vous souvient-il d'avoir voté… à bulletin secret ?

  

Mais rassurez vous (!), ces escroqueries intellectuelles de petite envergure n'étaient qu'un début, un galop d'essai.

 

1) Dans le compte rendu du CM du 7 avril qui sera soumis demain à votre approbation "unanime" comme il se doit, figure une délibération relative à ce qui dans le compte rendu affiché en mairie avait été rédigé ainsi :

"Le Conseil Municipal nomme les membres du CCAS".

Ce qui somme toute était conforme à la réalité... mais pas conforme à la Loi (article R123-8 du Code Général des Collectivités Territoriales).

 

2) Une toute autre salade va donc vous être servie dans la délibération intitulée "ELECTION DE QUATRE CONSEILLERS AU CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE"

Dans sa hâte à verrouiller les portes de la mairie, le maire Blanchard, qui jusqu'alors n'avait pas porté grand intérêt à ce CCAS, avait un peu piétiné la loi. Qu'à cela ne tienne, comme on l'a vu précédemment, il suffit d'écrire dans le Registre et de faire croire que tout s'est passé comme il est... écrit. Cela s'appelle manipuler la vérité des faits et cela n'est pas honnête.

 

Ainsi donc, vous allez découvrir, Mesdames et Messieurs les conseillers du maire Blanchard, que le 7 avril 2014, lors du CM, vous avez VOTÉ à BULLETIN SECRET pour élire 4 conseillers au CCAS.

BLOG-2014-CONSEILLERS-CCAS.jpg

Extrait de la délibération (pour en lire l'intégralité, cliquer sur ce lien).

 

Vous savez toutes et tous pertinemment que cette assertion qui figure dans la délibération envoyée pour contrôle de légalité à la préfecture est un mensonge éhonté, un faux... en écriture indigne d'un élu. 

 

Confrontés à cette manipulation nauséabonde et demain face à son exécutant, qu'allez vous faire Mesdames et Messieurs les conseillers du maire Blanchard ?

 

Publié dans Actualité communale

Commenter cet article