WATER, L’EAU !!

Publié le par cresantignes.over-blog.com

 

"Le service des eaux [..] présente également un solde positif d'environ 30 000 €.

Cela faisait de nombreuses années que nous n'avions pas connu un tel résultat."

(discours public du maire, le 21/01/2011)

  Borne et eau

Bien sûr le "solde positif d’environ 30 000 €" du service des eaux, annoncé triomphalement par le maire Blanchard en janvier est tout aussi FAUX que celui qu'il avait exhibé pour le compte administratif de la commune (les fameux 140 000€ toujours introuvables).

 

La question là encore se pose : pourquoi de telles annonces extravagantes, avec des valeurs annoncées (en public), gonflées au-delà de toute vraisemblance ?

Voir entre autres l'article du 19 février 2011

en cliquant sur le lien ci dessus.  

 

Rétablissons (une fois de plus !). … quelques vérités.

  

Fin 2009, le fond de roulement du service des eaux s’élevait à 15 600 €.

 

L’année 2010, moyennant :

1) une augmentation du prix du m³ d’eau de 10 % (passant de 1,10 € à 1,20 € )

2) le doublement (soit 100 % d’augmentation :-)) du prix du forfait compteur (grimpant de 5 € à 10 €)

3) un niveau QUASI NUL de dépenses d’INVESTISSEMENT (5 300 € dont 5 000 € de remboursement de capital d’emprunt, alors que la mise en conformité du réseau nécessiterait de TRES importants investissements dont il faudra bien parler un jour),

s’est donc conclue par un solde disponible de 16500 €.

 

Pour les « euros sceptiques », écoutez la version intégrale présentée en CM par le 1er adjoint. Il aboutit lui à la somme de 19 100 € mais comme il n’a pas tenu compte d’une dépense de 2 600 € restant à réaliser, nous sommes d’accord car

19 100 – 2 600 = 16 500 €.

 

 

J’ai cherché, une fois de plus  en vain, les 30 000 € annoncés par le maire Blanchard. Comment peut-on proférer de telles contrevérités avec un tel aplomb ? 

 

A propos de plomb… il va bien falloir que le maire sorte de son mutisme obstiné et de son inaction scandaleuse quant au "projet" de réfection du réseau d'eau en suspens depuis 2008.

 

(à suivre)

 

Journal Libération Champagne citation

 

 

 

Publié dans Actualité communale

Commenter cet article