SAISON III - Acte 2 : Des commissions, au service de quoi ?

Publié le par cresantignes.info

 

Le CM va se réunir ce lundi 7 avril à 20 heures 30 :

 BLOG-convocation-CM-2014-01-07-extrait.jpg

 

A l'ordre du jour, la constitutions des commissions communales et la désignation des délégués dans les syndicats intercommunaux. Si l'on excepte les délégués (François et Lorne) au syndicat de gestion de la forêt et ceux des syndicats scolaires de Jeugny et de Bouilly, les autres titulaires de mandat n'ont jamais rendu compte pratiquement de leur délégation. On ne sait même pas s'ils ont siégé... A quoi ont-ils servi ? Pas sérieux. 

 

Guide-CCAS1.jpgPlus sérieux sera la nomination des membres du CCAS (commission communale d'action sociale) : au cours du précédent mandat, elle ne s'est jamais réunie ou tout au moins, il n'en existe aucune trace.

Le registre des décisions prises par cette commission d'action sociale, obligatoire dans toutes les communes, qui devrait se réunir au moins une fois par an selon la Loi, n'existe pas à Crésantignes.

Sous le mandat précédent, l'action sociale du maire Blanchard et de son équipe s'est bornée selon toute vraisemblance au traditionnel repas des anciens (?) dont les fonds transitent par le CCAS dont c'est la seule activité.

Déplorable.

 

Autre officine opaque dont on espère une sérieuse rénovation de la composition, la Commission Communale des Impôts Directs : la nouvelle va devoir expliquer comment son président le maire Blanchard a pu en 2012 sans raison valable et en toute inéquité, puisque je fus et suis encore le seul bénéficiaire de cette attention "particulière", faire voter une augmentation de 20 % de mes impôts locaux. En 2014, l'impôt inéquitable sera-t-il encore le voeu le plus cher de la CCID et de son président Blanchard ?  

Lire en cliquant sur le lien ci dessous :

IMPOTS LOCAUX : une augmentation de... 20 % !! 

 

chemin impraticableDernier spectre associatif qui ressurgit des abysses, l'Association foncière : depuis des années, elle n'avait plus aucune activité connue du CM de Crésantignes. Son président, depuis des années, n'avait  pas jugé utile de la faire vivre démocratiquement et faute d'avoir respecté la loi de 2004 (nous sommes en 2014 !!), cette AFR est en perdition. Et soudain, sans que personne n'en soit informé,  la voilà qui vient rendre impraticables 2 chemins au bout de la ruelle du Moulin Menneret.... et quand un riverain proteste, le maire Blanchard l'envoie paitre. Quant au président de l'AFR, son homonyme (?) Blanchard, il ne répond pas quand on lui écrit.

Peut-être qu'auprès de celui qui va être élu à l'AFR par le CM, je pourrai enfin être informé du fonctionnement légal public de cette chose dont je suis jusqu'à preuve du contraire toujours membre.

 

J'espère surtout que le CM saura exiger de cette structure fort mal gérée qui s'est réveillée bien mal à propos le mois dernier, la remise en état de praticabilité des 2 chemins grossièrement caillassés en toute illégalité par des personnes privées, intervenant sur le domaine communal.

 

Lire ou relire...

OUTRAGE : Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire. (Jean Jaurès)  

 

Injures et violences... un lourd passé.

 

Publié dans Actualité communale

Commenter cet article