Pour 2012, ma lettre au maire Noël... ;-))

Publié le par cresantignes.over-blog.com

Pour y voir clair... la vérité.En moins de 20 minutes chrono, le maire Blanchard qui n’avait vraiment pas grand-chose à dire ce 28 décembre dernier (ECOUTER l’enregistrement de ce mini conseil) a, en fin de spectacle, offert à ses amis du CM, un numéro déso(pi)lant : la lecture commentée d’un courrier vieux d’un mois que j’avais adressé aux « Membres du CM » et qui bien sûr était comme les précédents resté sans réponse ! Pas très courageux ce petit monde... mais ce courrier leur avait-il été transmis ?

 

Ce courrier faisait suite au huis clos ridicule instauré par l’adjoint François lors du CM du 31 octobre (celui où le maire a annoncé mais, comme c’est bizarre, sans la commenter, la démission de sa conseillère Geneviève Drujon).

 

Il a fallu attendre 2 mois pour essayer de comprendre ce que le maire, son adjoint aux huis clos et ses conseillers avaient à cacher derrière cette procédure d’exception. Si l’on s’en tient au registre, (LIRE l’extrait commenté du registre) aucun des points y figurant, ne justifiait un tel luxe de « précautions » cachottières. Mais peut-être que ces gens là travaillaient dans l’inavouable et qu’ils ont « consciencieusement » omis d’en faire état dans le compte rendu… ce qui serait contraire à la loi (CE 27 avril 1994 Rancé).

 

Bref ce courrier reprenait quelques interrogations formulées depuis des mois et demeurées sans réponse, le maire Blanchard ayant la fâcheuse habitude de ne pas répondre aux questions… qui le gênent ou le fâchent.

A ce courrier était joint un document que je souhaitais porter à la connaissance du CM : ma dénonciation des attaques diffamatoires portées contre moi et contre le Tribunal Administratif (rien que cela !) par leur leader maire.

 

Allumez vos hauts parleurs et écoutez cette lecture commentée par le maire de mon courrier du 23 novembre.

ECOUTER

Les intonations, les ânonnements, les insinuations, les commentaires du maire valent le déplacement.

 

Mais si vous décidez de vous priver de cette prestation hilarante (dommage) vous pouvez lire mon courrier au CM.

LIRE

2011 11 23 mail au membres du CM 

 

Vous pouvez également lire le document auquel il fait référence ; cette lettre envoyée à l’avocat lyonnais de not’bon maire, financé par l'assureur GROUPAMA, les conseillers n’ont pas eu le droit d’en prendre connaissance mais il est vrai qu’ils ne sont pas curieux !

LIRE la lettre à l'avocat du maire

2011 11 23 Avocat de Lyon1

 

 

J’espérais qu’après avoir lu les questions posées au CM, le maire Blanchard allait enfin y répondre… Entre autres, pour n’en reprendre que 2, de circonstance :

1) Où sont passés les 140 000 € du compte administratif 2010 que le maire Blanchard avait triomphalement annoncés il y a un an, lors de ses vœux aux contribuables de Crésantignes ?

2) Que sont devenus les 30 000 € du solde du service des eaux (« Cela faisait de nombreuses années que nous n’avions pas connu un tel résultat ») proclamés le même jour ?

 

Et bien que croyez vous que notre maire fît ? Il ne dit, ni ne fit. Il se tu. Lui, répondre… vous voulez rire ! En bon autocrate, il n’a pas de compte à rendre au petit peuple qui doit l’écouter benoîtement et le croire. Pas un mot d’explication donc mais, plus gênant pour lui, pas une trace de ces « soldes » (c’est parait-il la période ;-) mirobolants !! Quelqu’un aurait-il menti ?? Un Maire, quand même, vous n’y pensez pas !

 

Vive le père Noël... écoutez bien.

 

 

 

Publié dans Actualité communale

Commenter cet article