Où est passé le solde de 140 000 € annoncé par le maire en janvier ?

Publié le par cresantignes.over-blog.com

"Le solde du compte administratif communal au 31/12/2010, ainsi que l'a confirmé Madame la Perceptrice, s'élève aux environs de 140 000 euros."

  (discours public du maire Blanchard le 21 janvier 2011)

 

En annonçant

« un résultat d’exercice de moins 13 616 € mais en cumulé de 45 256 €. » (sic)

 le premier adjoint, dans sa présentation du compte administratif 2010, a infligé (fort discrètement, il est vrai) un démenti à l’invraisemblable affirmation du maire.

  

En y regardant d’un peu plus près, il y aurait même sûrement lieu de retrancher encore 5000 €  (restant à réaliser au 31/12) des 45 000 avoués par l’adjoint, ce qui ferait donc un solde au 31/12/2010 de 40 000 €… loin, très loin des 140 000 annoncés triomphalement par le maire.

 

100 000 € de différence entre la réalité comptable du budget et l’annonce auto satisfaite mais hélas fausse, enregistrée (au propre comme au figuré) dans les propos publics du maire Blanchard !!

 

On peut légitimement craindre que le maire n’ait, au service de sa cause très personnelle, pissenlit-MOGNE-2010--23-.JPGvolontairement "édulcoré" dans son discours des vœux, les résultats du compte administratif 2010. Rattrapé par l’enregistrement sonore (qu’il n’avait pas prévu) de ses rodomontades comptables et par la parution à terme des comptes de la commune , le maire se doit aujourd'hui de s’expliquer publiquement. 

  

Une soit disant « délibération du conseil municipal », dont il n’a jamais été question au cours de la réunion du 18 avril 2011 (l’enregistrement sonore des débats en fait foi), fournit un éclairage synthétique et à peu près compréhensible de l’état des finances communales au 31 décembre 2010. Je ne suis pas un spécialiste en matière de comptabilité mais la dégradation du budget communal depuis 2002 est patente (patente, pas épatante !!) Le bilan comptable de la gestion municipale en 2010 conforte hélas cette fâcheuse tendance.

 

Voici sous une forme personnelle simplifiée (que j’espère plus lisible que le document officiel soit disant voté et délibéré par le conseil !) les données essentielles concernant l’évolution des finances communales entre le 31/12/ 2009 et le 31/12/2010.

 

Les spécialistes, les puristes et les incroyants peuvent consulter ce document « officiel » visé par la préfecture en cliquant ICI.

 

Au 31 décembre 2009,

le fond de roulement de la commune de Crésantignes était de 61 000 €.

 

Au cours de l’année 2010

* le fonctionnement courant s’est soldé par un DEFICIT de 3600 €,

 les recettes (112 600 €) n’ayant pas couvert les dépenses (116 200 €)

* l’investissement s’est soldé lui aussi par un DEFICIT de 10 000 €,

 les recettes s’étant élevées à 22 000 € alors que les dépenses ont atteint 32 000 €.

A noter qu’une dépense supplémentaire de 5 000 € reste à réaliser et porte le déficit d’investissement réel à 15 000 €.

 

Pour combler le déficit 2010 qui s'élève donc à 3600 + 10 000 = 13600 € et en prévision des 5000 € restant à réaliser, il faut donc aller « taper » dans le fond de roulement.

 

On imagine bien dans le contexte de cette année 2010 encore déficitaire qu’il était impossible de croire à un fond de roulement (61 000€ au 31/12/2009) grimpant triomphalement à 140 000 € au 31/12/2010. Le maire Blanchard ne pouvait l’ignorer.

 

En concédant à mots couverts, un fond de roulement de 45 256 € au 31/12/2010, le premier adjoint a presque rétabli la vérité pour peu qu’on lui fasse grace des 5 000 € restant à réaliser en dépense d’investissement.

 

Personnellement (tout en reconnaissant mon incompétence comptable :-(()

je parierais bien, sur un fond de roulement ou plus précisément un

solde affecté au budget de 2011 de 40 256,57 euros .

 

Pendant combien d’années encore la commune va-t-elle pouvoir vivre en puisant ainsi chaque année dans ses "économies"... en voie de disparition ?

 

Evolution finances communales 

 

 

Publié dans Actualité communale

Commenter cet article