SAISON III - Acte 1

Publié le par cresantignes.info

 

L'ordonnancement de l'acte 1 fut quasi militaire. Les impétrants à l'appel de leur nom et au rappel de leur score par le mai(t)re de cérémonie, durent s'avancer d'un pas et aller se positionner autour de la table où une place hiérarchique leur avait été manifestement pré affectée. Vont-ils comme dans la saison II garder cette place pendant 6 ans ?

 

La-table-du-banquet.jpg

 

Le protocole des désignations et scrutins qui suivirent, fût comme le placement autour de la grande table… théâtral. La mise en scène avait été préalablement répétée et quand le nouveau maire Blanchard posa la question fatidique :

"Combien vous voulez d'adjoints ?"

le chœur spontanément entonna l'air novateur célèbre du

"Trois, trois, trois".

 

 

Ainsi fût-il possible à la conseillère SALAMI d'obtenir, un poste de maire adjoint : belle récompense pour cette "dame" distinguée si ... méritante.

"Madame Salami sera en charge exclusivement de la salle socioculturelle" a dit son mentor. Certes il connaît bien ses compétences mais n'est il pas choquant de réduire ainsi la fonction d'un maire adjoint à celle "exclusive" de tenancière de la salle des fêtes ?

 

Des "précisions" un peu confuses données par le chef du protocole quant à l'indemnisation de cet adjoint supplémentaire, on retiendra que pour le prix de 2, on en aura désormais 3.

Les indemnités des 2 premiers adjoints seront donc amputées d'un tiers. Les 3 adjoints toucheraient ainsi chacun les 2/3 d'une indemnité d'adjoint. C'est… mathématique ;-))

Le maire ne serait apparemment pas affecté par cette redistribution, sinon des tâches, du moins des indemnités et conserverait l'intégralité de l'indemnité maximale qu'il touchait précédemment.

 

Le-petit-poussait.JPG

 

Dans une commune de moins de 500 habitants comme Crésantignes, le montant maximal autorisé par la Loi, de l'indemnité du maire s'élève à environ 650 € bruts par mois (646,25 €) soit environ 7800 € bruts par an. Un maire peut renoncer à ce maximum ;-). Tel n'est pas à ce jour, l'option prise à Crésantignes par le maire Blanchard III.

 

L'indemnité pour un adjoint, toujours dans une commune de moins de 500 habitants est de
250 € par mois soit 3000 € bruts par an.

 

Pour en savoir plus :

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/le-salaire-des-politiques-et-des-elus/maire-de-village.shtml  

 

A Crésantignes, les indemnités du maire et des adjoints représentaient dans le budget communal de ces dernières années, une charge annuelle d'environ 13 500 € soit plus de 10 % des dépenses de fonctionnement, pour 1 maire et 2 adjoints touchant des indemnités maximales.

En 2011, "indemnités / dépenses fonctionnement" =  13 300 / 124 600  = 11 %.

 

Par ailleurs, les charges de personnel (titulaires et non titulaires) s'élevaient en 2011 à 35 500 € soit 35 500 / 124 600 = 29 %.

La rétribution des personnes, c'est donc presque 11 % + 29 % = 40 % du budget communal de fonctionnement !

 

Pioley-04.JPG 

Lire ou relire...

Un maire + trois adjoints (pour le prix de deux) : une élection réglée comme du papier à musique  

OUTRAGE : Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire. (Jean Jaurès)  

 

Injures et violences... un lourd passé.

 

Publié dans Information communale

Commenter cet article