Le solde mystère du compte administratif 2010.

Publié le par cresantignes.over-blog.com

 

Lors du discours qu’il a lu en présentant ses vœux, le maire avait affirmé avec beaucoup d’assurance et de satisfaction :

 

"Le solde du compte administratif communal au 31/12/2010, ainsi que l'a confirmé Madame la Perceptrice, s'élève aux environs de 140 000 €."

 

 

A tout citoyen connaissant un tant soit peu l’état des finances communales, l’information était invraisemblable.

 

Le simple rappel des résultats des années précédentes (plus facilement consultable sur Internet qu’à la mairie) montre à l’évidence que le propos du maire relève soit d’une erreur grossière, soit d’une contre vérité délibérée pour rassurer le quidam, contribuable inquiet et circonspect à l’idée de devoir à court terme financer une nouvelle salle... socio culturelle (560 000 € TTC), la réfection des piliers de l’église (coût estimé non révélé) et la mise aux normes (avant 2013) du réseau de distribution d’eau (pour un montant évalué en 2008 à 600 000 € TTC).

[voir l'article Quand la vérité le dérange... not' bon maire l'arrange à sa sauce.] 

 

Cette certitude établie, tout citoyen pouvait légitimement se demander ce qu’il en était réellement au 31 décembre 2010, du solde du compte administratif communal. Espérer une explication et la vérité du maire s'est avéré inutile.

 

Il a donc fallu attendre l’examen du compte administratif 2010 par le conseil municipal réuni le 18 avril dernier. Premier point à l’ordre du jour : examen du compte administratif 2010. CM-02-presse.jpg

 

Le 2 mai, la presse locale a publié le compte rendu de ce conseil, fourni – on suppose- par le maire. Sous le titre : Taxes et budget au menu du conseil, cet article occulte purement et simplement le premier point relatif au compte administratif ! Qui a tronqué ce compte rendu ? L’article révèle que « la pelouse a été semée sur le terrain communal » mais rien sur le compte administratif 2010 de la commune. Bel exemple à nouveau de ce qu’est l’information communale… !

 

Le compte rendu affiché à la mairie évoque quant à lui, en premier, l’approbation du « compte administratif 2010 : Commune, service des eaux, CCAS ». Mais, point final, aucune indication chiffrée n’est donnée. Le compte administratif 2010 est un secret bien gardé. Déficit ? Excédent ? Solde donc ? Rien ! Confidentiel dépenses !!

 

Seuls ceux qui étaient présents lors de la réunion du 18 avril, peuvent donc savoir ce qu’il en est vraiment, si tant est que la chose ait été exprimée… clairement. L’examen de ce compte, simple lecture fastidieuse par le premier adjoint d’une litanie de nombres, n’a duré, comme c’est devenu une habitude depuis 3ans, que...  six minutes ! Pas un commentaire, pas une question des conseillers pour éclairer ce bilan financier au demeurant fort important pour l'avenir.

 

La présentation faite lors du conseil est assez « imbuvable » mais mérite d’être entendue. Au terme de cette audition, vous êtes censé, comme les conseillers municipaux présents ce jour là, avoir tout compris du budget communal et être capable de répondre à cette obsédante question : combien reste-t-il en « réserve » dans la « caisse » communale ?

 

(après avoir branché vos hauts parleurs

cliquez ci dessous sur le triangle blanc du carré vert pour LECTURE) 

 

 

  Une chose est sûre, les 140 00 euros annoncés par le maire pour autofinancer sa salle (ou son réseau d’eau ? ou ses piliers d’église ?) n’existent pas, inutile de les chercher dans le « discours » de son premier adjoint. Alors combien ?? Ecoutez bien, pas facile de trouver…

Publié dans Actualité communale

Commenter cet article