« Amis Créteignats, redoublez d’attention et de vigilance ! »

Publié le par cresantignes.over-blog.com

 

« Amis Créteignats, redoublez d’attention et de vigilance ! »

 

Ainsi s’exprime Dominique Blanchard, maire de Crésantignes dans un courrier de 2 pages qu’il a fait parvenir par la Poste à Crésantignes Info (ou plus exactement à son Directeur de Publication ! quel flatteur, ce maire là ;-).

 

Ne sachant sans doute pas mettre directement en ligne (ce qui eut été quasi immédiat) le texte de sa (non)réponse aux questions que nous lui posons –sans succès- depuis que ce blog existe, il a fait appel une fois de plus à GROUPAMA pour l’aider. C’est plus long,  beaucoup plus long et quel gâchis de papier…. pas moins de 12 feuilles ! Au temps du numérique, est ce bien raisonnable ?

 

Intervenir sur le blog est chose gratuite et facile mais bien sûr il faut avoir le courage d’y assumer la responsabilité de ce que l’on y écrit. Bien sûr tout propos diffamatoire y est passible des foudres de la Justice (loi du 29 juillet 1881). Le texte du maire créteignat, ses conseillers Huis Clos auraient dû l’en informer, est un petit modèle d’écrit diffamatoire. Le « directeur de la publication » peut-il publier un tel texte, sans risquer d’être poursuivi à son tour par la personne et l’institution mises en cause par Maître Blanchard ? Pas sûr !!

 

Pour l’heure réjouissons nous que le maire s’avise enfin de… communiquer, à défaut d’informer.

 

Nous condamnons les propos diffamatoires que nous sert le maire dans sa prose ; néanmoins, dans le cadre exigeant de notre Action Citoyenne de Communication et d’Information,  nous allons publier dans son intégralité le texte indigne signé du maire de Crésantignes. La censure telle qu'elle sévit sous la plume du maire et de ses conseillers dans les derniers comptes-rendus de CM affichés en mairie, n’a pas sa place sur notre blog.  

 

Avant de vous plonger dans la lecture de cet effarant pensum et pour sourire un peu…

1) le maire Blanchard a écrit « l’auteur de ce blog s’ingénue à faire croire… », ! mais non, not’bon maire : l’auteur de ce blog s’ingénie à faire croire  !! s’ingénie, cinq génies, pensez donc, c’est  bien trop  ;-))) Fôrait quand même pas me prendre pour... une ingénue.

2) après avoir fait le dédaigneux en l’affublant d’un point d’interrogation en page 1, le maire Blanchard s’empare en page 2, de mon mot « egogaspillage » (j’aurais dû déposer un copyright) et prend la fuite (d’eau bien sûr ;-) en déclarant : « Quant à ses interminables diatribes sur le Web, ce serait un égogaspillage… de salive d’en faire ressortir ici tous les mensonges ». De la salive en écrivant ? Beurk !!

 C’est indigne, de diffamer autrui en l’accusant de mentir, sans dire où sont les mensonges et sans apporter la preuve de leur réalité. 

LEGO-jouetCeci dit, j’autorise le maire Blanchard à copier mon vocabulaire mais qu’il en respecte, sinon l’auteur, du moins l’orthographe : pas d’accent à ego ! L’ego, pas l’égo, encore moins LEGO (trademark ©)

 « dans une conception platonicienne de la conscience de soi, l'ego est un je sans la conscience. » (Wikipedia).

Un « jeu LEGO » sans la conscience, cela doit être « jouissif » comme dirait le maire Blanchard.

 

 

Bonne lecture ;-))

(cliquez ci dessus)

 

  

Commenter cet article