Une fâcherie.... fâcheuse !!

Publié le par cresantignes.info

Jeudi 03 octobre 2019, le Syndicat Départemental Des Eaux de l’Aube avait convié les 147 abonnés de Crésantignes à une réunion d’information publique pour présenter le prochain diagnostic (contrôle) de bon fonctionnement et d’entretien de nos assainissements non collectifs. Le maire n’ayant pas jugé utile de mettre l’entête de la mairie, ni même de contresigner l’invitation du SDDEA, l’importance de cette réunion a dû échapper à beaucoup ! Il n’y eut qu’une bonne vingtaine de personnes dont le maire, son adjoint et un seul conseiller municipal (!!) pour suivre l’exposé.

En préambule à cette réunion, j’ai interpellé le maire sur les propos publics qu’il avait tenu en janvier dernier, sur le prix de l’eau. Il m’a fallu un peu forcer la voix pour pouvoir m’exprimer. Quelque peu perturbée par les interventions du maire tentant de m'empêcher de parler, ma prise de parole citoyenne a repris pour l'essentiel le texte écrit ci-dessous.

M. le maire,

A propos du syndicat départemental des eaux de l’Aube qui nous vaut d’être réunis ce soir, pourriez-vous, je vous prie, en préambule de l’exposé de Madame, nous dire le sens des propos que vous avez tenus en janvier dans cette même salle.

Pour ceux qui n’étaient pas présents ce jour-là, permettez-moi de rappeler quelques phrases extraites du discours que vous avez lu ce jour-là :

CITATION du maire

       « Je tiens à vous faire part ce soir d’un sujet qui retient toute mon attention et qui fâche ! et j’espère qui va vous fâcher !!

       Cela concerne le transfert de compétences de la gestion de l’eau au syndicat départemental […]

       Concrètement les tarifs de l’eau étaient de 1,30 € au 1er janvier 2017 […] quand nous avons transféré ce dossier au syndicat.

       Aujourd’hui trois ans après, qu’en est-il ?

       Le tarif de l’eau est passé sous régime de la TVA : 20 % supplémentaires et il a fallu encore ajouter 10 centimes pour compenser les hausses des frais de structure et de fonctionnement et donc équilibrer le budget primitif 2019.
      L’eau vous sera donc facturée 1,68 plus la redevance pollution : 1,80 € le m³. »

FIN DE CITATION du maire

 

Si vos explications avaient été exactes, avec un prix du m³ d’eau passant de 1,30 € à 1,80 € (soit une hausse de 38% !), le montant de nos factures d’eau aurait dû s’envoler de plus de 30% (31% pour 120 m³ facturés). De quoi fâcher, effectivement !

Or nous avons tous reçu au mois d’août notre facture d’eau : il n’en a rien été. Nos factures ont augmenté tout au plus de 6%. Ouf !!

Pas de quoi se fâcher, si ce n’est contre vous, auteur d'une... fâcheuse "fake news".

Les propos que vous avez tenus en janvier et qui incitaient vos « administrés » à se « fâcher » (contre qui ?) se sont révélés fallacieux et intellectuellement malhonnêtes. Ils visaient manifestement à disqualifier (dénigrer conviendrait mieux au vu des moyens spécieux que vous avez employés) un groupe de personnes du Syndicat départemental de l’eau. Une fois de plus, vos attaques ont été indignes.

                                                               Pierre VAUDEZ
                                                               
Citoyen de Crésantignes
                                                               
Le 03 octobre 2019

 

Ä Pour comprendre, où se niche la perversité des propos du maire, tentons une analogie. Si vous mettez en parallèle votre salaire BRUT de l’an passé avec votre salaire NET de cette année, il serait ridicule de vouloir en tirer des conclusions… honnêtes quant à l’évolution de votre revenu !!

Seule réponse à mes propos, le maire s’est livré à des attaques personnelles et m’a invité à revoir mes calculs ! Inutile, ils étaient exacts contrairement à ses affirmations.

 Ä Pour ceux que quelques calculs n’effraient pas…

      Les éléments qui figurent sur la facture, montrent qu’entre 2017 et 2019 :

  • le montant de l’abonnement n’a pas changé (10 €, c’est une somme dérisoire !).
  • le taux de TVA est resté à 5,5 %...comme les 3 années précédentes. Le taux de 20 % délirant annoncé par le maire est faux.
  • la redevance pollution domestique de 22 centimes d’€ par m³ n’a pas changé. Elle existe depuis des lustres et est stable depuis plusieurs années (en 2012 elle s’élevait à 30 centimes d’€ par m³).

Seul changement en 2019 par rapport aux 3 années antérieures, le prix brut du m³ d’eau est passé de 1,30 € à 1,40 € (hausse de « seulement » 8% environ). Mais M. le maire, le sait bien, c’est le COPE de Crésantignes (un drôle de truc dont le fonctionnement est scandaleusement opaque et antidémocratique) qui en a décidé ainsi le 1er octobre 2018 (décision n°3.1/18CRES). Or, qui est le président de ce « COnseil de la Politique de l’Eau » ou COPE ? le maire Blanchard.

Quelle a été l’impact de cette hausse de 10 centimes du prix brut du m³ d’eau sur les factures ?

 Pour une consommation de 120 m³, la facture s’élevait :

- en 2012 à 202 € soit le m³ facturé à 1,68 €

- en 2018 à 203 € soit le m³ facturé à 1,70 €

- en 2019 à 216 € soit le m³ facturé à 1,80 €

En passant de 1,70 € à 1,80 € le m³, le prix facturé du m³ d’eau a subi une hausse de 0,1/1,7 = 6 % environ !!

Une fâcherie.... fâcheuse !!

Le détail de ces calculs pour les heureuxseptiques (si besoin je peux expliquer 😊) et pour le maire...

En 2017 ou 2018 pour une consommation de 120 m³
10 € d’abonnement
120 m³ à 1,30 € = 156 €
0,22 € de redevance pollution par m³ soit 120* 0,22 = 26,4 € 
TVA à 5,5% : 5,5/100*[10+156+26,4] = 10,6 € environ

TOTAL facture pour 120 m³ : 10+156+26,4 +10,6 € = 203 €

soit le m³ facturé : 203 / 120 = 1,69 € !

En 2019 toujours pour une consommation de 120 m³
10 € d’abonnement
120 m³ à 1,40 € = 168 € au lieu de 156 € (+12 €)
0,22 € de redevance pollution par m³ soit 120* 0,22 = 26,4 €
TVA à 5,5% : 5,5/100*[10+168+26,4]= 11,2 € environ

TOTAL facture pour 120 m³ : 10+168+26,4 +11,2 € = 216 €

soit le m³ facturé : 216/120 = 1,80 €.

Commenter cet article